UBO (suite), plus de délai, pas moins d’obligations

Par thèmes

UBO (suite), plus de délai, pas moins d’obligations

Nous vous parlions récemment du registre UBO, des obligations que celui-ci engendrait et même des amendes liées au non-respect de la législation. Nous vous mettions également en garde quant au raccourcissement des délais. Le 31 mars était une date butoir. Voici quelques jours, le ministre des Finances, Alexander De Croo, annonçait que toutes ces obligations étaient désormais exigibles au 30 septembre 2019. Bonne nouvelle donc pour celles et ceux qui n’ont pas encore effectué les démarches nécessaires : la pression est moins importante.

Toutefois, nous insistons sur le fait que les démarches à entreprendre sont longues et fastidieuses. L’allongement des délais devrait donc être considéré comme une opportunité d’effectuer l’inscription des bénéficiaires effectifs au registre UBO dans de meilleures conditions.

Comme nous vous l’indiquions lors de notre précédent message, nous restons, dès maintenant, à votre entière disposition pour vous accompagner dans vos démarches administratives.

keyboard_arrow_up